Un surnom, autre fois, donné : La discrète. Effacer, s'effacer, laisser l'autre prendre le devant de la scène, ne pas faire de vagues quand autour la tempête gronde suffisamment fort. Faire semblant de lire, d’être occupée, ne rien entendre des éclats et attendre…

Continuer de vivre ...si je prenais une autre route, il est probable que je me tromperais encore une fois…

Cette route ressemble désormais à un long désert bien fade et tiède. Elle semble me conduire tout droit à cette zone d’ombre grise et plate, antichambre de la fin.