13 mars 2006

lettre à marie 2

Ma chère marie, Je te laisse sur ta faim dis-tu... Comment effectivement raconter la vie qui file et me consume comme la cigarette que je me promets tous les jours d'arrêter apres tant de vaines tentatives. Ma vie est bien fade, morne, sans rien de bien intéressant à raconter, remplie de journées de labeur de 8h45 le matin à 18h30 le soir. Apres les traditionnels embouteillages de la rocade, j'arrive chez moi vannée, sans grande énergie pour faire quoi que ce soit; D. se lève le matin à 5h30 pour prendre le train pour... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 07:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mars 2006

Posté par la discrete à 21:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]