09 janvier 2007

danse matinale

Il est là, les yeux grands ouverts, l’arrière train légèrement relevé. Il l’avait vu avant qu’elle ne se dérobe à sa vue. Un courrant d’air, une queue grise qui s’agite doucement. Il bondit avec un grognement sourd, se hisse sur ses deux pattes arrière et se saisit de  sa proie. Il la tient fermement, se laisse rouler au sol avec elle, la relâche brutalement pour s’en saisir de nouveau. Son attention est soudainement retenue par un bruit léger. Il se précipite sur la petite balle qui roule, la course sous la table, puis ... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 21:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]