01 juillet 2007

Marie

De l’autre coté de l’Atlantique, de son île lointaine, mon amie Marie m’a téléphonée.  Avec le recul de l’age, elle m’a dit avoir réalisé à quel point l’accueil chaleureux de ma mère, sa tolérance l’avaient étonnée et d’une certaine manière, façonnée. Marie avait perçu en elle l’artiste qui sommeillait sans réel accomplissement, la femme hors norme un peu extravagante, un peu dérangée, mais tellement séduisante et aimante. Une femme dont je suis fière désormais d’être la fille, moi qui ai longtemps baissé... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 20:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]