Ma fille a fait un passage éclair aujourd’hui entre deux trains.

Maman ‘dévouée’ a joué au taxi, trop heureuse d’avoir sa benjamine un peu près d’elle.

Elle m’a gentiment reprochée de l’avoir trop protégée, de l’avoir fait vivre dans un monde trop serein et sucré. Rien n’y est venu troublé la quiétude.

Je ne lui ai pas appris à se défendre et à agresser en riposte, quand c’était nécessaire.

Mince ! Je n’allais quand même pas lui faire vivre des expériences difficiles pour l’endurcir !

Freud avait raison : Quoi qu’on fasse, c’est toujours raté !