14 décembre 2007

Veilles de fêtes...

Finalement je me sens mieux que l’année dernière à la même époque. En me penchant sur ce ressenti autre, je réalise que l’absence de ma mère change tout. Tous les ans, malgré « lui », elle nous réunissait autour d’elle pour noël. J’éprouvais une appréhension sourde à aller les visiter, elle et mon père, Ne savait jamais dans quel état physique, Dans quelle disposition psychique j’allais les retrouver. Ca changeait si rapidement. J’étais pressée d’y aller, mais ralentissais immanquablement en approchant... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 14:58 - Commentaires [16] - Permalien [#]