08 mai 2006

Samedi ordinaire

Le jardin venait d’être fraîchement tondu et nettoyé. Le magnolia que je leur avais offert il y a plusieurs années, trônait en bonne place, ses fleurs épanouies. Mon frère était passé par là. Mon père me l’a confirmé plus tard en me demandant d’aller admirer son jardin. « T’as vu comme il est beau, J. a travaillé dur pendant deux jours ». Quand nous étions arrivées K et moi, l’un et l’autre dormaient encore. K. semblait fatiguée, mais était très agréable : rien à voir avec l’humeur du mois dernier. Elle... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 06:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2006

le carnet d'or

Là, Anna avait tracé un épais trait noir en travers de la page.  Et elle avait écrit au-dessous :J'ai tiré ce trait parce que je ne voulais pas le rapporter. Comme si le fait de l'écrire m'aspirait vers un danger. Il faut pourtant que je m'accroche  à cela –Anna, l'Anna pensante, peut observer ce qu'Anna ressent  et "l'identifier".       Ce qui m'arrive est nouveau dans ma vie. Je suppose que beaucoup de gens ont dans leur vie un sens de la forme, du déroulement. Ce sens leur permet... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 08:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 mai 2006

ecrire pour soi

  Ecrire contre l'oubli Ecrire pour soi est un défi. C'est vouloir comprendre sa vie. Comprendre le monde qui nous entoure. Essayer de garder une trace de nos idées, de nos réflexions, de nos sentiments, de nos passions. C'est écrire contre l'oubli. Essayer d'avancer. Tenter de donner une autre dimension à ce qu'on vit. Appeller à l'aide. Crier son désarroi. Vanter sa joie de vivre. Laisser quelque chose de nous-même. On écrit contre l'oubli, mais plus encore contre notre oubli. ... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 11:42 - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 mai 2006

Pause

Apres deux jours de reprise de travail, j'ai l'impression d'avoir perdu tout le bénéfice de dix jours de repos !Ou est mon  dynamisme d'avant ?
Posté par la discrete à 18:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 mai 2006

insultes

Je me suis fait copieusement insultée par une mère qui venait rendre visite à sa fille de 13 mois Sa fille est accueillie suite à sa tentative de suicide. Elle dénie avoir besoin de soin et refuse tout traitement. Irréductiblement et farouchement opposée au placement de sa fille, elle vit comme des agressions toutes les interventions des personnes qui prennent soin de sa fille dans le quotidien ; Elle attaque en retour sans contrôle, et sans tenir compte des codes sociaux établis Elle a été écartée du lieu de vie... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 07:26 - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 mai 2006

Lettre à marie (3)

Merci d’avoir pensé à moi ! Ce n’était ni le 21 ni le 23, mais le 22. Je crois me souvenir que ton anniversaire à toi est en mai ! Je parierai moi aussi sur le 21 ou le 23, mais quelque chose me dit que c’est le 22. Mes quelques jours de repos sont arrivés à leur terme. Leurs bénéfices s’effacent trop vite ; Au bout de trois jours je suis lessivée : Des d’admissions, des synthèses en retard, des rapports à rédiger, des enfants à rencontrer, des parents à apaiser… J’ai envie de faire l’éloge de la paresse. ... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 mai 2006

.

je n'ai jamais pu franchir le seuil de la maison maternelle sans une appréhension voire une boule d'angoisse coincée au creux du ventre. J'étais et je suis restée une angoissée chronique doublée d'un pessimisme à toute épreuve . Qui dit mieux ?   
Posté par la discrete à 21:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 mai 2006

Partir...

La mère d’un bébé de trois mois que nous accueillons depuis sa sortie de maternité, s’est suicidée cette nuit. Elle a avalé trente cachets d'un traitement pour le cœur. Elle a pris le temps avant, de téléphoner à la pouponnière à trois heures du matin, et de dire à l’auxiliaire de puériculture d’embrasser son enfant pour elle. Elle a également écrit et laissé une lettre de six pages adressée à ses enfants. Je suis abasourdie et terriblement peinée de n’avoir rien vu, rien senti venir. Elle se présentait... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 19:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]
18 mai 2006

questions

Parce que je me pose toutes ces questions je me suis inscrite à un congrès organisé par : L'association Parole d'enfantsAIDER L’AUTRE ET SE RéPARER http://www.parole.be/nl/paroinfo_03.htm Se pourrait-il que, dans notre désir d’aider l’autre et dans nos richesses créatives pour y parvenir, se glisse aussi un alliage complexe entre nos blessures, nos insatisfactions et nos motivations pour éduquer, soutenir et soigner ceux qui vivent de terribles difficultés ? Si oui, comment s’opère ce long cheminement... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 06:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]
20 mai 2006

apres coup...

Les femmes connaissent après une naissance des bouleversements psychiques auxquels certaines ne peuvent faire face.  Ce qui peut être qualifié de  "folie maternelle » est partagée je pense, par toutes les femmes après une naissance; C'est cet état qui permet à la  femme de devenir mère et  dans le meilleur des cas, de se "dévouer" à son enfant; Elle fait aussi des ravages sur le plan psychique dont certaines ne se relèvent pas. C’est terrible pour le bébé et le père que cette mère... [Lire la suite]
Posté par la discrete à 21:49 - Commentaires [6] - Permalien [#]