Une semaine, rien qu’une toute petite semaine, et je me sens fatiguée comme si je n’avais pas eu de vacances…

Je suis  de pleins pieds dedans, prise dans le tourbillon habituel du centre, les questions de jeunes professionnels pleins de fougue et de dynamisme, et ces rapports à écrire qui m’attendaient.

Mon esprit tranquillement relâché a besoin de temps pour retrouver une certaine vitalité.

Vais-je faire face ?

Dieu que je me sens vieille.

Motivés, motivés, … ils disaient….